Pourquoi mes feuilles de cannabis pointent-elles vers le haut ?


Pourquoi mes feuilles de cannabis pointent-elles vers le haut ?

Les feuilles qui pointent vers le haut ou qui « prient » sont assez courantes. Dans cet article, nous vous expliquerons ce que signifie ce symptôme et quand faut-il s’en soucier. Puis, nous vous monterons comment corriger et prévenir le problème dans le futur.

Est-ce que les feuilles de vos plants de cannabis pointent vers le haut, en direction de votre lampe de culture ? Ce symptôme assez courant peut-être préoccupant pour certains cultivateurs de cannabis, particulièrement pour les débutants qui y font face pour une première fois. Mais les feuilles de cannabis qui pointent vers le haut ne sont pas toujours une source d’inquiétude. Découvrez quand il faut s’en inquiéter et ce qu’il faut faire.

Pourquoi les feuilles de cannabis pointent-elles vers le haut ?

Il existe plusieurs causes aux feuilles de cannabis qui pointent vers le haut, dont :

• Haute intensité lumineuse
• Brûlure liée à la lumière
• Stress thermique ou humidité élevée
Suralimentation

Dans ce qui suit, nous découvrirons plus en détail le principal coupable des feuilles qui pointent vers haut : c’est-à-dire la brûlure liée à la lumière. Consultez nos articles sur les autres symptômes mentionnés ci-dessus pour avoir plus d’informations, si vous ne pensez pas que vos plantes souffrent de brûlure liée à la lumière.

Qu’est-ce que la brûlure par la lumière chez le cannabis ?

Pourquoi mes feuilles de cannabis pointent-elles vers le haut ?

La brûlure par la lumière est la réponse naturelle du plant de cannabis à un excès de lumière, c’est-à-dire à un stress lumineux. Dans la plupart des cas, la brûlure par la lumière arrive en intérieur, où les cultivateurs fournissent à leurs plantes le plus possible de lumière afin de maximiser la croissance, les rendements et la production de THC. Toutefois, même la lampe de culture de cannabis la plus sophistiquée ne peut pas reproduire la qualité de la lumière émise par le soleil. L’endroit où vous placez votre lampe de culture et le nombre d’heures pendant lesquelles vous la laissez fonctionner peuvent grandement affecter la croissance de vos plantes.

La plupart des cultivateurs en intérieur aiment donner à leurs plants, en période végétative, entre 16-18 heures de lumière en continu. Lorsque c’est fait correctement, cela peut donner d’excellents résultats. Toutefois, l’utilisation d’un mauvais type de lumière ou le fait de garder les lumières trop près de la canopée peut en fait faire plus de mal que de bien.

Si les feuilles de vos plants pointent légèrement vers le haut (particulièrement sur les jeunes feuilles proches de la canopée), mais qu’elles semblent tout de même saines (c’est-à-dire qu’elles ont une couleur verte saine et montrent de bons signes de croissance), vous avez peut-être trouvé « l’équilibre parfait » que la plupart des cultivateurs en intérieur recherchent, dans lequel vous maximisez les heures de lumière sans causer de stress excessif à vos plantes.

Si, toutefois, vos plants ont développé des feuilles qui pointent vers le haut et montrent un signe de croissance anormale (voir ci-dessous) vous devrez vérifier l’éclairage de votre chambre ou de votre tente.

À quoi ressemble une brûlure par la lumière ?

Les brûlures liées à la lumière provoquent certains symptômes révélateurs, dont :

  • Feuilles qui pointent vers le haut
  • Extrémités et bords des feuilles blanchis (à ne pas confondre avec une carence en nutriments)
  • Têtes décolorées
  • Croissance ralentie

Continuez votre lecture pour une description plus détaillée de ces symptômes et de leurs causes.

Feuilles pointant vers le haut

à quoi ressemble une brûlure par la lumière ?

Les feuilles de cannabis (particulièrement les plus grosses feuilles nourricières) sont les moteurs de la photosynthèse. Lorsque le cannabis souffre de brûlure par la lumière, ses feuilles nourricières pointent vers le haut en direction de la lumière. Plus particulièrement, les folioles individuelles des feuilles peuvent se recourber, presque comme si elles se refermaient. C’est la réponse physique de la plante à un excès de lumière, une tentative de minimiser la surface de ses feuilles afin de minimiser l’exposition aux rayons lumineux.

Bords et extrémités des feuilles brûlées ou marron

Les extrémités et les bords brûlés des feuilles sont un signe classique de brûlure, bien qu’on puisse facilement les confondre avec un symptôme d’une carence en nutriments. Notez que, contrairement aux carences en nutriments, qui entraînent généralement une décoloration des feuilles entières, la brûlure par la lumière est connue pour provoquer des brûlures aux extrémités ou aux bords des feuilles. Si elle n’est pas traitée, la brûlure liée à la lumière peut finir par provoquer le jaunissement et le dessèchement de plus grandes parties des feuilles, mais elle affecte généralement les extrémités et les bords en premier.

Têtes/feuilles décolorées

La « décoloration » est un autre signe classique de stress lumineux. En réponse à cet excès de lumière, les plants de cannabis peuvent arrêter de produire de la chlorophylle dans les parties les plus affectées de la plante afin de ralentir la photosynthèse. Par conséquent, vous pouvez voir vos plantes développer des taches blanches/jaunes pâle.

Feuilles jaunes avec des veines vertes

Si ce n’est pas corrigé, la brûlure par la lumière peut rendre toutes les feuilles jaunes, sèches et les faire mourir. Comme mentionné plus tôt, la brûlure par la lumière provoque généralement le jaunissement des extrémités et des bords des feuilles d’abord, mais avec le temps, les dommages causés par la surexposition à la lumière peuvent s’étendre et affecter des feuilles entières, en particulier celles situées vers le sommet de la canopée d’une plante. Notez que lorsque les feuilles jaunissent, les nervures ont tendance à rester vertes (contrairement à une carence en nutriments, qui affecte généralement la feuille entière).

Canopée endommagée

Comme nous l’avons indiqué, les symptômes d’une brûlure par la lumière ont tendance à se manifester sur le haut de la plante et sur les jeunes feuilles. C’est parce que ce sont les zones qui reçoivent naturellement le plus de lumière (à moins que vous n’utilisiez un éclairage latéral dans votre tente ou votre chambre).

Brûlure par la lumière vs brûlure de nutriments

à quoi ressemble une brûlure par la lumière ?

Les cultivateurs débutants ont souvent du mal à diagnostiquer correctement les problèmes de santé des plantes, et ce pour une bonne raison : de nombreux problèmes ont les mêmes symptômes. La brûlure par la lumière en particulier peut facilement être confondue avec une brûlure de nutriments, qui peut également provoquer un jaunissement des feuilles, et dans certains cas, recourber l’extrémité des feuilles.

Les deux différences principales entre une brûlure par la lumière et une brûlure de nutriments :

  • La brûlure par la lumière provoque le jaunissement des bords et des extrémités des feuilles, et n’affecte les feuilles entières qu’après une période prolongée. La brûlure de nutriments, quant à elle, provoque le jaunissement ou la décoloration des feuilles entières dans un laps de temps beaucoup plus court.
  • La brûlure par la lumière affecte généralement les feuilles et les têtes vers le sommet des plantes (c’est-à-dire les zones les plus exposées à la lumière dans une chambre de culture ou une tente). La brûlure des nutriments peut affecter les feuilles sur toute la plante, selon que le nutriment manquant est mobile ou non. L’azote, par exemple, est un nutriment végétal mobile, et donc la carence en azote affecte généralement les vieilles feuilles situées vers le bas de la plante. Le calcium, d’un autre côté, est un élément nutritif immobile, ainsi les carences en calcium affectent généralement en premier les jeunes feuilles.

Si vous suspectez que vos plants souffrent d’une brûlure de nutriments plutôt que d’une brûlure par la lumière, assurez-vous de bien comprendre comment diagnostiquer et traiter correctement les différentes carences en nutriments du cannabis.

Comment corriger et éviter les brûlures par la lumière sur les plants de cannabis

à quoi ressemble une brûlure par la lumière ?

Corriger et prévenir une brûlure du cannabis par la lumière demande un ajustement de la position (et parfois la durée de fonctionnement) de vos lampes de culture. La manière dont vous procéderez dépendra de la taille de votre espace de culture, des caractéristiques de la ou des variétés que vous cultivez et du type de lampe de culture que vous avez installé.

Si vous remarquez des symptômes de brûlure par la lumière, la première chose à faire est de rester calme. Bien qu’il ne soit jamais idéal de voir vos plantes rencontrer des problèmes, les dommages causés par la brûlure liée à la lumière sont assez minimes et faciles à traiter, surtout si on les compare au stress causé par les nuisibles ou les carences en nutriments.

À partir de là, vous pouvez aller de l’avant et corriger la brûlure par la lumière en faisant ce qui suit.

Éloignez vos lampes de culture de la canopée des plantes

La plupart des cultivateurs choisissent de garder leur lampe entre 35–90 cm du haut de la canopée, selon le type de lampe utilisée. Les lampes aux halogénures métalliques ou à haute pression au sodium dégagent beaucoup de chaleur, c’est pourquoi les cultivateurs préfèrent les éloigner de leurs plants contrairement aux lampes LED ou fluorescentes. Vous pouvez utiliser un luxmètre pour mesurer l’intensité lumineuse dans votre chambre de culture. N’oubliez pas que la gamme de lux idéale pour le cannabis est d’environ 60–70 000 (en fonction du stade de développement).

Palissage ou taille des plants

Si vous ne pouvez pas déplacer vos lampes de culture, vous devrez employer des techniques de palissage afin d’apprendre à vos plants à pousser vers l’extérieur plutôt que vers le haut. Si le palissage n’est pas envisageable, vous devrez peut-être tailler vos plants pour réduire leur proximité avec les lampes de culture.

Réduire la puissance de votre lampe de culture

Certaines ampoules LED et HID ont des puissances ajustables ou des variateurs. Si votre lampe ne possède ni l’un ni l’autre, vous pouvez essayer de l’atténuer en installant une toile fine entre l’éclairage et vos plantes.

Maintenir des conditions de culture optimales

La meilleure façon de favoriser une croissance saine de vos plants de cannabis est d’adopter une approche holistique qui prend en compte tous les aspects de la culture, dont la température, l’humidité et le flux d’air dans votre chambre/tente de culture, ainsi que la qualité de votre milieu de culture et la qualité de vos nutriments et de votre eau. Toute carence dans ces domaines affectera la santé de vos plantes et les rendra plus sensibles à d’autres problèmes, notamment les brûlures liées à la lumière.

Choisir la variété appropriée à votre chambre de culture

La bonne manière d’éviter une brûlure par la lumière dans vos futures cultures est de choisir la bonne variété qui conviendra à votre espace de culture. Si vous cultivez dans un petit espace, par exemple, vous devriez choisir une variété qui se tient bien et reste compacte, plutôt qu’une qui aura tendance à s’étirer. De même, si vous savez que vous avez une lampe de culture à haute intensité, choisissez des variétés résistantes à la lumière pour vos futures cultures, comme celles listées ci-dessous !

Les 3 meilleures variétés résistantes au stress de la lumière

Choisir la variété appropriée à votre chambre de culture

Certaines variétés de cannabis sont simplement plus résistantes à certains types de stress que d’autres. Vous pouvez utiliser la base de données de CannaConnection afin d’explorer les centaines de variétés et en apprendre un peu plus sur leurs arômes, leurs saveurs, et leurs rendements, mais également leurs caractéristiques de culture (comme leur résistance à différents types de stress).

Voici trois variétés qui résistent particulièrement bien à une forte intensité lumineuse et à la brûlure par la lumière.

1. Sour Diesel

La Sour Diesel est connue parmi les cultivateurs de cannabis et les fumeurs à travers le monde. Et ce n’est pas surprenant. Outre son arôme unique et son effet cérébral stimulant, la Sour Diesel est extrêmement résistante. Que vous la cultiviez en intérieur ou en extérieur, la Sour Diesel adorera absorber les rayons du soleil ou ceux de votre lampe de culture pour alimenter le développement de ses têtes denses et recouvertes de trichomes.

2. Sour Diesel Autoflowering

La Sour Diesel Autoflowering offre les arômes et la puissance l’originale Sour D, mais dans une version auto rapide et compacte. Tout comme l’originale, la Sour Diesel Autoflowering est résistante à différents facteurs de stress, comme celui de la lumière et sa stature compacte signifient qu’elle ne deviendra pas trop grande. Vous ne devriez donc pas avoir de problèmes de type croissance trop proche de votre lampe de culture.

3. Aurora Indica

Croisement entre une Afghan et une Northern Lights, l’Aurora Indica est un délicieux hybride moderne avec le charme de l’Ancien Monde. Les plants poussent facilement et sont compacts, parfaits pour les espaces intérieurs, et apprécient beaucoup la lumière afin d’alimenter leur croissance végétative vigoureuse et leur période de floraison intense. Cultivez l’Aurora Indica sous des lumières fortes et elle vous récompensera avec des têtes denses et solides comme le roc, recouvertes de trichomes collants.

Feuilles de cannabis aux extrémités qui pointent : pas toujours un gros problème

3. aurora indica

Les feuilles de cannabis qui pointent vers le haut peuvent être alarmantes, surtout si vous ne l’avez jamais vu avant. Mais comme nous l’avons vu dans cet article, même si c’est le résultat d’une brûlure par la lumière, les feuilles qui pointent ne sont pas trop graves. Il suffit de suivre les conseils ci-dessus pour remettre votre culture sur de bons rails !